Offres d’emploi dans le secteur du bio, de l’écologie et de l’environnement

Pour que votre candidature fasse la différence

Vous êtes ici

Retour
Pour que votre candidature fasse la différence

 

Pour que votre candidature fasse la différence !

 

Vous recherchez un emploi, et comme beaucoup, vous avez repéré des offres, envoyé votre CV, votre lettre de motivation, mais rien... au mieux un e-mail standardisé vous indiquant que si vous n’avez pas de retour sous quatre semaines, vous pouvez considérer votre candidature comme non retenue… Pas très encourageant...

 

 

Les règles du jeu ont changé, elles se sont complexifiées : la difficulté de l’embauche étant ce qu’elle est aujourd’hui, une candidature simple ne suffit plus. Les recruteurs ont besoin de plus. Dans l’impasse, vous devez apprendre à jouer avec ces nouvelles règles, pour faire la différence ; et cela passera par l’implication et la quantité de travail que vous mettrez dans votre candidature. Car la réponse est là : vous devez faire plus, vous devez faire ce que les autres candidats ne sont pas disposés à faire pour obtenir ce job. Parce que c’est long, parce que c’est fastidieux ; mais c’est là que les choses se jouent. Il faudra fournir les efforts nécessaires.
 

Mais comment ?
 

* Déterminez les entreprises dans lesquelles vous souhaitez vraiment travailler :

Sur une période donnée, les entreprises que vous allez cibler doivent presque se compter sur les doigts d’une main. Nombreux candidats envoient multitudes de candidatures, standardisées et impersonnelles, qui ont même tendance à franchement agacer les recruteurs : ces derniers cherchent à recruter quelqu’un voulant intégrer LEUR entreprise, non quelqu’un cherchant simplement un emploi rémunéré… Les recruteurs le savent : vous ne pouvez avoir vraiment envie de travailler pour une entreprise que si vous la connaissez, que si vous vous y êtes vraiment intéressé. Et c’est précisément l’intérêt que vous porterez à l’entreprise qui fera la différence.
Vous devez donc prendre le temps de vous renseigner sur ses activités, ses valeurs, ses problématiques etc. Le site internet de la marque est un bon début mais ne suffit pas toujours. Consultez d’autres sources internet, suivez leurs résultats et performances. Vous pouvez également vous rapprocher des salariés, des clients, des partenaires, etc. Vous devez faire savoir à l’entreprise que ses enjeux sont clairs pour vous.

 

* Mettez en avant votre efficacité :

Beaucoup d'entreprises considèrent, en effet, la formation interne comme un mal nécessaire. Les formations prennent du temps, coutent de l'argent, demandent de l’investissement... des ressources qui ne sont pas toujours immédiatement disponibles. Démontrez qu’en tant que nouvelle recrue, vous pouvez être immédiatement productif, au moins en partie : identifiez deux ou trois choses importantes auxquelles vous pourrez contribuer dès le début. Bien que vous ne saurez pas effectuer toutes les tâches le premier jour, et c’est normal, cela rassurera l'entreprise, qui pourra y voir un retour immédiat sur l’investissement lié à l’embauche (gardez à l’esprit qu’une embauche est un investissement qui doit générer un rendement).
 

* Idéalement, ne faites pas que dire que vous êtes capable, montrez-le !

Montrez que vous connaissez l’entreprise et ce que vous pouvez lui offrir : si vous recherchez une fonction marketing, proposez la mise en place d’une stratégie pour cibler un nouveau marché ; si vous êtes infographiste, présentez de nouvelles réalisations qui s’inscrivent dans les activités de l’entreprise… De telles initiatives impressionnent réellement les recruteurs !
Et oui, cela demande du travail en amont, et peut-être que cet investissement ne sera pas récompensé mais cela vous démarquera des autres en montrant l’intérêt que vous portez à l’entreprise, votre motivation et l’investissement dont vous êtes capable ! Cette approche pertinente touchera encore plus les entrepreneurs et petites entreprises, tous ont envie de savoir comment développer leurs activités !

 

* Sachez aussi jouer de vos relations :

Un candidat qui a été recommandé par une personne de confiance est rassurant pour le recruteur, cela minimise en effet une erreur potentielle d’embauche. Usez de votre réseau, créez de nouvelles relations. Cela requiert encore une fois de l’investissement mais peut en valoir la peine. Pour un chargé de recrutement, savoir que quelqu’un se porte garant pour vous appuiera nettement l’envie de vous recevoir en entretien, voire même de vous embaucher.
 

* Frappez aux portes :

N’attendez pas que l’offre de vos rêves soit diffusée, proposez-vous directement !
Où nous en sommes, vous devez avoir identifié comment votre collaboration peut participer au développement de l’entreprise ou à la résolution d’un problème. Contactez les opérationnels, proposez-leur de les rencontrer, pourquoi pas autour d’un déjeuner, et de leur exposer la façon vous pensez intervenir concrètement sur la question. Faites-leur savoir que leurs enjeux sont clairs pour vous, et qu’ils ont tout à y gagner en vous intégrant. Si vos réussissez à les convaincre, ces derniers seront à même d’influer sur la décision d’embauche !

 

Il est vrai, tout cela demande beaucoup de travail en amont, ce d’autant qu’il n’est pas garanti que ces efforts supplémentaires se traduisent par une embauche. Mais faire ce que tout le monde fait ne rend pas votre embauche plus certaine. Vous avez donc tout à gagner en décidant d’être différent -et en travaillant suffisamment dur pour le devenir réellement. Vous aurez ainsi de bien meilleures chances de décrocher l'emploi que vous voulez vraiment !

 

Article original de Jeff Haden – Traduit et adapté de l’anglais et par Emeline Nicolas

 

Catégorie: